Chronique Musique

Mount Eerie, l’envol du corbeau

mount eerie
mount eerie/ phil elverum
Ecrit par Beachboy

À l’heure d’envisager de faire le sempiternel bilan musical de l’année, je m’aperçois que je n’ai toujours pas parlé de l’album qui m’a le plus marqué cette année, le Now Only de Mount Eerie.

Tout le monde connait le drame qu’a vécu Phil Elverum avec le décès de sa femme Geneviève Castrée en 2016, donnant forcément une approche toute différente de sa musique. L’écoute en est donc douloureuse, en parler l’est tout autant.

Mon ami Jism en avait magnifiquement parlé à l’occasion de la sortie du bouleversant A Crow Looked At Me, des superbes mots à relire ici.

Now Only y prend ses racines et nous offre à nu un Phil Elverum qui doit continuer à vivre, à élever seul son jeune enfant tout en poursuivant une carrière portée par l’écho terrifiant reçu pour son dernier disque, comme en témoigne (After) le très bel album live enregistré aux Pays Bas pendant le Guess Who ? Festival et sorti le 21 septembre.

Now Only s’ouvre avec ses mots sur le secouant Tintin In Tibet :

I Sing To You I Sing To You Genevieve I Sing To You You Don’t Exist I Sing To You Though

L’album est impressionnant, poignant, me plongeant dans un drôle d’état, secoué par ce partage d’intimité et ces morceaux de vie marquée par l’absence et profondément touché par la beauté de ces 6 chansons.

Si les paroles bouleversent, il en est de même de la musique parmi la plus belle jamais composée par Elvurum. Sa voix monocorde, tout en douceur s’épanouit sur des ballades folks décharnées comme Tintin In Tibet ou Distortion balayée par des guitares menaçantes.

Now Only se fait presque pop avec son terrifiant refrain avant de plonger dans le plus noir des folks songs, la tension voire la colère (Earth et Two Paintings  By Nikolai Astrup) se font de plus en plus palpables jusqu’à la fin du disque et un Crow Pt. 2 crépusculaire.

That’s Why I’M Not Waiting Anymore That’s Why I Tell You I Love You

Now Only est un très beau disque tout simplement, disponible depuis mars sur le site de Phil Elverum, P.W. Elverum & Sun, ltd.

FacebookBandcamp

Ajouter un commentaire