Chronique Musique

Fazerdaze, lucky girl à l’horizon !

Depuis 1981, Flying Nun Records trouve toujours le moyen, bon an mal an, de satisfaire nos oreilles certes voyageuses mais à la recherche de repères et de lieux qu’on saura toujours accueillants.

Plutôt habitué à retrouver des merveilleux amis tels The Bats cette année, c’est donc avec plaisir et étonnement que je me penche sur Fazerdaze, leur toute dernière signature pour un premier album nommé Morningside.

Derrière Fazerdaze se cache la jeune et jolie Amelia Murray, néo-zéandaise, née à Wellington et âgée de 24 ans.

Son premier EP, enregistré toute seule ou presque dans sa chambre, parait en 2014 et attire l’attention de quelques musiciens fort recommandables tels que Connan Mockasin ou Unknown Mortal Orchestra qui l’embarquent pour lui permettre de faire ses premiers pas sur scène.

La parution de son premier album devrait lui permettre de compléter son carnet d’adresse et de se faire rapidement une place au soleil parmi les jeunes artistes à suivre tant Morningside, du nom de la banlieue d’Auckland dans laquelle Amelia s’est installée, est gorgée de promesses et d’avenirs radieux.

Si l’inspiration de Fazerdaze se trouve plutôt quelque part entre rock alternatif 90’s américain et dream pop, elle partage avec ses glorieux compatriotes un sens inné de la mélodie et une simplicité qui touche droit au but.

Une guitare, une batterie, quelques touches de synthés, une voix qui quitte adolescence, la formule est parfaitement maîtrisée et touche le vieux fan bourru que je suis, le sourire jusqu’aux oreilles à l’écoute des petits bijoux pop que sont Lucky Girl ou Last To Sleep.

Un peu moins à l’aise sur quelques titres quand le tempo se ralentit, Morningside est absolument irrésistible et dégage un charme immédiat sur des titres comme Misread ou Friends, qu’on croirait sorti du meilleur des Breeders ou de Belly. Jennifer ou Take It Slow confirment tout le talent de Fazerdaze, sur des chansons bien plus complexes et structurées qu’au premier abord.

Amelia Murray signe un premier très joli album plus que prometteur et nous offre déjà quelques chansons magnifiques, qui nous donnent envie d’en faire notre nouvelle meilleure amie.

Morningside est disponible depuis le 05 mai chez Flying Nun Records ainsi que l’excellent label Groenland Records, autre maison, où il fait bon se balader !

 

BandcampFacebook – Twitter

  •  
    10
    Partages
  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer